Les fêtes de Noël: pas toujours évidentes pour les personnes hypersensibles

Et bien voilà nous y sommes… les fêtes de Noël sont là.

Je dois t’avouer que c’est la première fois que je créé un contenu pour cette occasion. C’est tellement chiant de faire comme tout le monde en ces périodes de grandes fêtes. Pas vraiment fan de l’esprit moutonnage !

Rebelle le Fabien ?

Complètement, mais un rebelle intelligent.
Tu vas comprendre pourquoi dans la suite de cet article 😉

Et toi, es-tu aussi un(e) rebelle de Noël ?
Peut-être que pour toi aussi c’est une période douloureuse et inconfortable ?

Aller dans la foule et les embouteillages pour trouver des cadeaux (d’ailleurs je vais te donner ma technique pour simplifier tout ça à la fin de cet article).

Rester assis pendant des heures autour d’une table pour se gaver le bide et devoir supporter des discussions souvent inintéressantes et interminables.

Devoir faire le clown devant un appareil photo pour garder des traces inoubliables de ce jour exceptionnel, qui pourtant est le même chaque année (bon ok, physiquement ça change un peu mais bon).

Perso, j’aime ma famille plus que tout, et je donne le meilleur de moi pour leur montrer. Et ces éléments ci-dessus m’ont fatigués pendant longtemps.

Mon soucis à l’époque ?

Je ne savais l’exprimer sainement, par peur qu’on ne me comprenne pas et qu’on me rejète.
Alors j’étais désagréable (super technique Fabien pour ne pas se faire rejeter… bravo).

Comment faire pour passer de bonnes fêtes de Noël quand on est hypersensible ?

Et bien j’ai appris à connaitre et à accepter mes mécanismes naturels d’une part, et à les expliquer aux autres d’autre part.
En toute intelligence du coeur.

Et si les gens m’aiment vraiment, alors ils m’aiment avec ça aussi 🙂
Sinon, et si je les aime vraiment de tout mon coeur, alors je les accepte avec leur propres mécanismes leur non-acceptation de ce que je suis.

Mais s’ils deviennent vraiment très toxiques (ce qui n’est pas le cas de ma famille), dans ce cas, ils sortent de ma vie.
Par contre ma porte est toujours ouverte si un jour ils sont capables de me montrer qu’ils ont compris et changé concrètement.

Comme ça, fini les remords…
Les autres c’est important, mais soi-même, ça l’est tout autant voir plus.

 

« Si on ne se donne pas assez à soi-même, on fini par ne plus être capable de donner aux autres. »  – Fabien Monjo –

 

Une phrase à méditer encore et encore.

Oui c’est très simple, mais le parcours pour y arriver n’est pas facile.

Ça demande du temps, de la patience, de la persévérance et de la bienveillance envers soi-même.
Mais c’est possible.

C’est pour cela qu’au travers de mes vidéos, de mes textes, de mes formations en ligne et de mes accompagnements personnalisés, je m’efforce d’aider les personnes hypersensibles à obtenir ces résultats.

Une bonne communication est la solution pour se sentir plus épanoui avec soi-même et les autres 🙂

Maintenant, j’ai à coeur de partager avec toi quelque chose qui va très certainement t’aider et te plaire si faire des cadeaux à Noël est une vraie plaie.

 

Ma technique pour faire des cadeaux de Noël qui vont faire plaisir aux autres sans stress ajouté

Peut-être que toi aussi ça te gave de devoir courir dans tous les sens pour faire ces cadeaux ?

Et peut-être aussi que de recevoir des choses que tu ne vas jamais utiliser, car ça ne te correspond pas vraiment, t’encombre et te fout mal à l’aise car quelqu’un à tout de même pris le temps de faire ce geste pour toi ?

Peut-être que tu as un petit budget, et que c’est difficile pour toi chaque année, d’être seul à faire de petits cadeaux ?

Et bien j’ai quelque chose à partager avec toi qui va t’intéresser: ma technique des cadeaux pas chiants à faire quand on est hypersensible.

Ça implique d’arriver à persuader tes proches que c’est bon pour eux aussi, mais ne t’inquiète pas je vais te donner les arguments qui vont avec.

Allez, passons aux choses sérieuses (ou pas) !!

Avec mes proches, voici ce que l’on fait pour les cadeaux de Noël chaque année fin novembre/début décembre :

1- On commence par un tirage au sort pour désigner des couples de personnes:
X fait un cadeau à Y… Y fait un cadeau à W … etc 
(avec des petits bout de papiers, ça éclate les enfants de tirer au sort).

2- Chacun partage sa liste de souhaits

3- Chacun transmet sa liste de souhaits à la personne qui va lui faire un cadeaux

4- Il n’y a plus qu’à choisir un ou des éléments dans la liste et à aller trouver ça

5- Emballé, et c’est prêt !

C’est très simple, efficace, fun, peu encombrant avant les fêtes… et ça laisse plus de place et d’énergie pour être en forme le jour J.


Les avantages:

  • on respecte les besoins des uns et des autres
  • tout le monde n’a des cadeaux à faire que pour une seule personne (ou plus s’il le souhaite, mais c’est un choix perso)
  • mais tout le monde à au moins un cadeau
  • tu peux récolter des listes intelligentes pour les anniversaires et autres occasions
  • pour ceux qui ont un petit budget, plus de stress et de peur du regard des autres
  • pas besoin de courir dans tous les sens et de jouer au mouton de Noël
  • plus de ruine financière en cette période déjà bien compliquée avec les impots et toutes sorte de dettes que nous inventent certains services publiques
  • tout le monde se retrouve avec des choses utiles pour lui (car bien souvent c’est du gaspillage car on utilise pas les choses offertes quand ça nous correspond pas)
  • on est moins encombré de choses chez soi
  • on respecte plus l’environnement et la nature d’une façon globale (moins de déchets, moins de carburant cramé par exemple
  • on contribue moins à cette excuse commerciale de certaines grosses industries qui nous font du lavage de cerveau depuis début octobre

Voilà pour cette super technique 🙂

La démarche n’est pas égoïste, car chacun est libre de faire des cadeaux à tout le monde si ça lui chante.
L’idée n’étant pas de priver ceux qui aiment ça de le faire.

Mais pour ceux pour qui ce n’est pas évident, c’est aussi accepté plus sainement, car c’est clair et exprimé dès le début.
C’est un des buts du jeux.

Après peut-être que tu aimes te prendre la tête et courir dans tous les sens pour faire plaisir (mais avant tout certainement pour te faire plaisir à toi… à méditer) ?

Alors si c’est un réel plaisir pour toi, il n’en sera que mieux partagé avec ceux que tu aimes.

L’important, c’est l’intention que tu donnes. Quelque soit le cadeau !

Pour moi le plus important, c’est ma présence que j’offre et celle que je reçois des personnes que j’aime.

Chez nous ça fait plus de 5 ans qu’on fait ça (peut-être plus je ne sais plus), et ça se passe super bien.
C’est beaucoup plus agréable car pendant les fêtes on se retrouve, on est plus pleinement présents les uns aux autres, car on n’est pas épuisés par toutes ces préparations de Noël.

Plus c’est simple et plus c’est joyeux 🙂

Et après tout, pourquoi ne faisons-nous ça que pour les mariages et les naissances, et pas pour les fêtes ?

Bonne question hein !

Je te souhaite de merveilleuses fêtes de Noël.
Qu’elles soient douces et remplies d’Amour pour toi et tes proches.

 

PS: mardi prochain je publie un autre article qui va t’offrir un autre GROS cadeau.
Reste alerte, car tu n’aimerais vraiment pas manquer ça. On va fêter l’arrivée de la nouvelle année comme il se doit (oui ça c’est un truc que je trouve intéressant de fêter car ça ouvre de nouvelles perspectives)

Pour marque-pages : Permaliens.

3 Commentaires

  1. Cher Fabien, je rigole chaque fois que je lis un de tes articles ou que jw regarde une de tes videos tellement de ressemblance j’y retrouve…
    Bonnw fetes a toi aussi et merci pour tout ce que tu partages avec les autres. Pour ma part, j’ai enfin compris que je ne suis pas folle et je suis enfin heureuse dans mon corps et dans ma tete.
    Bises
    Kamelija

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *