Le remède en 5 étapes pour sortir de la tristesse


Aimerais-tu pouvoir sortir plus rapidement de la tristesse quand celle-ci se manifeste en toi ? 

Pour vivre plus souvent de sérénité…

Oui ! 

Alors le contenu de ce mail va t’apporter un remède pour ce faire. 


En 5 étapes efficaces à mettre en place quand ça se produit.


Alors comme à mon habitude, je ne te propose pas là une formule magique. 


Ça va demander de la pratique, de l’entraînement. 

De la persévérance ! 

Mais je suis presque certain que si tu l’appliques vraiment, tu auras des résultats satisfaisants. 

Ce remède je l’ai appelé « Tristesse Ok ! » 

L’objectif est simple: 

Accueillir et écouter ce que la tristesse a à raconter ! 

Comment faire ça ? 



Grâce aux 5 étapes qui suivent

1- Se tourner à l’intérieur de soi

2- Investir la sensation de tristesse

3- Découvrir quel est le besoin qui n’est pas nourri

4- Chercher un moyen de satisfaire ce besoin

5- Transformer l’énergie de tristesse en action 

Allons-y pour quelques petits détails rapides afin que tu comprennes comment cuisiner tout ça 🙂



1- Se tourner à l’intérieur de toi

Par exemple tu peux t’isoler et fermer les yeux avec l’intention d’entrer à l’intérieur de toi… vraiment ! 

Même si cette étape te demande déjà plusieurs coups d’essai, fais-le. 

Car sans elle les autres étapes ne vont pas être possibles.



2- Investir la sensation de tristesse


Plutôt que de chercher à la fuir, va encore plus dedans. 

Laisse-la t’envahir, mais en restant conscient que tu n’es pas cette tristesse. 

C’est juste une part de toi qui est en train de la vivre

Ça te permettra de mettre de la distance pour ne pas t’y identifier. 



3- Découvrir quel est le besoin qui n’est pas nourri


Cette étape est peut-être la plus difficile pour la plupart des hyper-atypiques.
 

Car on n’est pas habitué à écouter nos besoins. 

Et encore moins à les repérer et les nommer. 

Mais pour faire simple, pose-toi la question:

« Qu’est-ce que j’aimerais vivre à la place de cette situation présentement ? » 



4- Chercher un moyen de satisfaire ce besoin

Ici l’idée, c’est de trouver « comment » tu peux nourrir ce besoin. 

Quelle stratégie tu peux mettre en place pour vivre cette nouvelle situation que tu aimerais à la place. 

La question:

« Qu’est-ce que je peux faire concrètement pour nourrir ce besoin non satisfait qui a déclenché cette tristesse ? Quel est le premier petit pas ? » 



5- Transformer l’énergie de tristesse en action 

Ressens toute l’énergie que ton corps mobilise pour exprimer cette tristesse…

Les larmes, les sanglots dans tes abdominaux, les poumons qui s’activent plus intensément qu’à la normale…

Il y a là un potentiel énergétique immense. 

Même si en même temps tu as cette sensation que tout s’écroule autour de toi. 

C’est à partir du chaos que notre immense univers s’est construit. 

Alors, concentre toute cette énergie en un point… par exemple un de tes poings fermés… 

Lève-toi et passe à l’action pour mettre en place ta stratégie trouvée à l’étape 4. 


À toi de jouer !


Rappelle-toi, même un minuscule petit pas, une minuscule action, c’est déjà avancer vers du mieux. 


L’idée ici n’étant pas de fuir la tristesse… 

Tu l’auras bien compris !

Mais de l’accueillir et de la transmuter en autre chose. 

Utiliser son énergie pour avancer et te propulser. 


En faisant ça, tu vas apprendre à canaliser ta tristesse. 

Pour agir au lieu de seulement te faire happer et réagir. 

Tu peux choisir… peut-être pas à tous les coups. 


Mais avec de l’expérience, tu peux passer de

« Je chiale pour chialer »

à…

« Je chiale pour comprendre ce qui se raconte en moi et agir en conséquence ».


Puissant qu’est-ce que tu en penses ? 

Déjà avec ces 5 étapes, si tu t’arrache à fond, tu peux obtenir des premiers résultats très satisfaisants. 


Et si tu veux apprendre à faire ça vraiment de manière très efficace et durablement, il y a des bases importantes à connaître. 


Notamment comment fonctionnent tes propres mécanismes intérieurs.

Sans ça, il est difficile de pouvoir bien t’observer et te comprendre. 


Le meilleur endroit pour apprendre tout ça ? 

👉C’est dans le CHA 👈
(Cercle Hyper Atypique)


Demain on entame le deuxième cours de l’atelier « La Matrice de ton Être » en direct avec les participants. 

Je vais partager des études de cas, donner des exemples pour bien comprendre comment faire des ponts entre tes 3 centres + 1.

Afin de nourrir tout ton être, d’être plus aligné avec ce qui est important pour toi. 



Seras-tu des nôtres ?
 
Je serais heureux de t’y accueillir.

Par contre, ne tarde pas trop, car le cours commencera à 10h30 pile-poil.

Et demain soir à 20h le tarif d’accès va augmenter. 


👉 Inscris-toi par ici pour ne pas louper tout ça 😉


Belle soirée à toi et à demain ! 

De mon côté je part directement finir de préparer ce cours. 


Fabien Monjo
le coach des hypersensibles

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *