L’hypersensible et les Routines: Compatible ou Pas ?

L’hypersensible et les Routines: Compatible ou Pas ?

Dans cette nouvelle vidéo tu vas découvrir:

  • la réponse à cette question (tu vas même pouvoir y contribuer)
  • le truc tout simple pour éviter de culpabiliser quand tu ne tiens pas une routine importante
  • une astuce pour ne pas lâcher une routine qui te tiens vraiment à coeur

C’est ci-dessous que tout commence:

>> Partage cet article vidéo en utilisant les boutons
des réseaux sociaux ci-dessous:

hh
hh

Lien pour marque-pages : Permaliens.

9 Commentaires

  1. Bonjour Fabien,

    Alors, mon feed-back :

    Je ne parviens absolument pas à avoir une routine journalière… même pour les choses les plus banales, qu’à 37 ans, je devrais avoir ancrées 😀
    J’ai essayé pleins de trucs… Jusqu’à mettre sur mon frigo un semainier et pour chaque jour… aimanter une série de « cartes faites maison » sur lesquelles je note une tâche (arroser les plantes, relever mon courrier,… :-D) … je pensais que cela serait ludique et que je m’y tiendrais mais j’ai abandonné.

    Bien à toi,

    Adeline

  2. J’ai vu la vidéo Fabien que je trouve pragmatique et intéressante

  3. Bonjour Fabien,

    J’ai essayé de mettre en place des routines dans différents domaines, et une seule reste : 1/4 d’heure de méditation tous les matins, sauf le we.
    En fait, je prends conscience au fil des choses que j’essaie de mettre en place, que ça marche mieux si :
    – j’ai un vrai sens dans la mise en place de cette routine : j’ai vraiment besoin de calme le matin. Je me lève tôt et prends le temps.
    – si je n’y vais pas en force càd que je m’accorde (contrat personnel) une souplesse. Exemple : j’ai besoin de faire du sport ou de m’aérer tous les jours. Pendant un certain temps, j’ai tenu assez longtemps d’ailleurs, je prenais mon vélo. Et puis, je ne me souviens pas quand (peut-être une fracture l’an dernier), je remets en place sous la forme : marche tranquille ou sportive, vélo, pilate à la maison, …
    En fait, il me semble que j’essaie d’être bienveillante avec moi sinon je « tombe » dans mon perfectionnisme et une exigence qui m’épuise. du coup, quand je « rate » mon dictateur en profite bien 😉
    – Ce qui est sur, c’est que je me pose la question et que j’essaie d’y répondre honnêtement à moi-même.

    Et ce qui est sur aussi, c’est que ce n’est pas simple. La routine est pour moi, au fond, le contraire de la fantaisie et donc « chiant ». Mais j’ai progressé pour bien faire la différence notamment entre une routine (choisie et décidée) et une habitude (automatisme qui souvent n’a plus de sens)

    Il me semble que mes idées ne sont pas très claires. J’espère que tu pourras y puiser quelques éléments.

    à bientôt
    Laurence (inscrite E3C)

  4. Hello,

    Non je déteste ça 😅☺☺.

    Lorsque j’étais responsable communication et accueil dans le tourisme ça me stressait de ne pas connaître le taf au début mais lorsque ça devenait routine env après 1 an quand t as fait toutes les saisons. Ça m intéressait plus et j démissionnais. Aussi pour d autres raisons comme les gens qui me soulaient de plus en plus etc.

    Maintenant j suis artiste hihi entre autre. ma routine y en a pas sauf des fois des cours de sport et là 1-2 soutiens scolaires. Ça va ca fait qq semaines. Encore frustrée car les sous entrent pas comme je veux et me vois pas retourner derrière un ordi x heures par semaine à horaires fixes…de la peine à lacher ça et créer mes cours d danses et créations car serai au centre mais ca m attire. Ça c’est un autre sujet.

    Et si jamais perso tes mails je les lis de temps en temps pas forcément le jour où tu les envoies et si tu n avais rien dit… j aurais pas remarqué. Donc moral on se la met seule cette madame culpabilité 😉😉😉. J sais d quoi j parle hihi.

    J ai pas envie de mettre mon vraie nom 😇

  5. Bonsoir Fabien
    Franchement c et sujet très intéressant car moi aussi je n arrive pas à tenire une routine.
    Et la plupart du temps sa m enerve surtout quand je veut atteindre un objectif et que je n a y arrive pas .
    Et pourtant je m efforce de faire des efforts pour y parvenir mais en vin .

  6. Salut Fabien avant toute chose je voulais te dire que je t’adore je me retrouve bcp dans ton profil atypique.
    Les routines je déteste et en même temps j’en ai….je m’explique j’ai une drôle d’habitude de dire bonjour à ma voiture tous les matins avant de partir au boulot, ça me rassure et de même le soir pour qu’elle
    Me ramène saine et sauve à la maison….j’ai néanmoins besoin de vibrer de ressentir des émotions fortes, alors j’aime les journées denses, intenses pas de repos pour moi, sport nature animaux chevaux etc ….mon intérieur est à mon image , propre, pour le repos des sens et placards en très grand désordre à l’image de mon cerveau, petite anecdote : il est pas rare de se prendre un paquet de gâteau sur la figure lorsqu’on ouvre les portes !!!! Ou une tonne d’ahabits qui s’abattent sur le sol lorsque l’armoire s’ouvre !!!! Voilà la routine on y a droit dans notre société on ne peux l’échapper, la fuir , mais on peux s’en faire une allié et la ramener à nous , lui donner un sens, lui montrer le côté fun, au plaisir de visionner plein de vidéos et on te pardonne pour le fait que tu es lâché les mails, je suis pareil, je fonce, je me passionne, puis ça retombe comme un soufflet, mais en général ça revient, alors ne re flagelle pas trop….

  7. Concernant la vidéo «L’hypersensible et les Routines: Compatible ou Pas ?».

    J’ai une routine personnelle un peu brouillon, pour les autres elle ne paraît pas, je n’ai pas l’air de la suivre, mais elle existe et je m’accroche à elle! Si une chose extérieure vient m’interrompre dans cette routine, c’est carrément le bordel! Et je peux mettre des jours à me rattraper.

    Alors je fais tout en fonction que rien ne reste «en plan». Qu’à tout moment je pourrais laisser sans devoir y revenir ou ne pas y revenir trop longtemps. Cela m’aide à me situer dans le temps et dans l’espace. Ça a l’avantage de protéger mon intégrité professionnelle et sociale. Mais ça a aussi le grand désavantage d’être rigide.

    Je dois choisir mes combats. J’ai cessé de vouloir faire comme les autres, parce que je sais que ce n’est pas possible. Alors j’ai dû couper dans les amis et les projets, ça me demandait trop. Donc aussi fragile soit-elle, cette routine m’aide à survivre. Elle est saccadée et «Bouffe-temps» mais c’est la seule chose que j’ai trouvé pour garder le contrôle de ma vie sans être un poids pour les autres.

  8. Bonjour et merci pour toutes tes vidéos et ton webinaire.

    Je me retrouve dans presque toutes les caractéristiques de l’hypersensible dont tu parles.
    Au niveau des routines je peux avoir des soucis pour les maintenir plus d’un certain temps comme dans ton cas, comme je peux être hyper régulière et constante. Par exemple en février 2009 alors que je vivais à Lanzarote, j’ai commencé à courir suite à un rêve hyper intense et réaliste dans lequel je courais et je ressentais les bienfaits. Je courais tous les jours 50 mn et cela pendant 2 ans. De retour en France en juin 2011 j’ai continué ma pratique et à partir du mois d’octobre j’ai arrêté car je trouvais qu’il faisait trop froid. Et le problème est que je n’ai pas repris aux beaux jours. Par contre dernièrement comme j’avais du mal à garder mon moral au beau fixe, car je n’arrive pas à trouver du travail et j’ai à peine de quoi manger financièrement, j’ai décidé de recommencer à courir le 15 mars. J’ai commencé par 30 mn, 3 jours après je suis passée à 40 mn, puis le 27 mars 50 mn et enfin le 3 avril je suis passée à 1h et je continue ainsi depuis. Certains jours je n’y vais pas quand je n’ai pas le temps ou pas l’envie, les jours où je suis fatiguée j’y vais quand même en me disant que je fais ce que je peux et c’est souvent au moins 35mn.
    Si j’arrive à maintenir cette routine c’est pour plusieurs raisons :
    – le facteur déclencheur fut un rêve « lucide » très motivant
    – les bénéfices sont immédiats et visibles. Après avoir couru je suis en pleine forme et j’ai l’esprit apaisé.
    – la mise en oeuvre est facile et simple. Quand ça me prend je mets mes basquettes, je sors de chez moi et je commence à courir. D’ailleurs je peux aussi bien courir le matin, le midi, l’apm ou en fin de journée car je ne me fixe pas de contrainte, juste un désir qui va m’apporter du plaisir.

    De même j’ai début il y a environ 2 ans les rites tibétains que je fais tous les matins à mon réveil. Enfin je dis tous les matins, mais si un matin je ne me sens pas de le faire, je ne culpabilise pas, je ne me dis pas j’arrête non plus, que c’est fini, je les fais pas tout simplement, et le lendemain ou le surlendemain, je recommence et ça fait maintenant plus de 2 ans. D’ailleurs, j’ai rajouté depuis quelques mois quelques exercices du tao.

    Par contre il peut m’arriver de débuter une routine que je ne tiendrai pas. Je crois que lorsque c’est le cas si je la tiens pas c’est qu’elle n’est pas faite pour moi, ou qu’elle ne m’apporte pas assez de bénéfices. Je ne me prends pas la tête dans ce cas et je ne culpabilise pas.

    Il peut aussi m’arriver d’avoir une routine qui va durer un certain temps et que je vais cesser. Là encore je ne culpabilise pas car je me connais et je sais que j’ai besoin de changement et que je ne peux pas tout faire et qu’il faut que je fasse ce que me dicte mon coeur et non ma raison.

    D’ailleurs je pourrai te parler de la manière dont j’ai arrêté de fumer il y a 12 ans, alors que j’avais fumé plus de 20 ans en ayant commencé à l’âge de 13 ans et je peux te garantir que jamais je ne recommencerai car j’ai fait un travail lent et en profondeur pour ôter de moi toute dépendance et infime désir de recommencer. J’avais mis en place une routine, mais une routine souple qui a duré 1 an et demi pour me libérer de cette prison.

    Mon message est un peu long ! J’espère qu’il ne t’ennuiera pas trop !

    Amicalement
    Isaela

  9. Cher Fabien ,
    Exactement le même problème chez moi ,
    Au final je m’ennuie beaucoup car je me mets la pression donc à force,Je me mets complètement en mode veille et en retrait complet…
    À tes souhaits ,je suis aussi allergique 😊au pollen etc…Je comprends tes éternuements 🍀
    Bien à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *