PERSONNALITÉS ORIGINALES, DÉCALÉES ET REBELLES

Suite à différents posts « originaux » que j’ai publié cette semaine sur ma page Facebook, j’ai eu envie d’écrire cet article. Aujourd’hui, on va parler ensemble d’un certain type de personnalités atypiques: les personnalités « rebelles ».

Et j’ai hâte d’avoir ton point de vue sur le sujet.

Mais avant ça, laisse moi développer un peu plus sur ce sujet.

Il y a des personnes qui ont peur de ce genre de personnalités enthousiastes, créatives, originales, souvent décalées et rebelles.

Ces personnalités qui pourtant font la différence dans ce Monde, qui créent de la valeur ajoutée, qui contribuent en donnant le meilleur d’elles-même, en partagent leurs vision et leurs intuitions au travers de supports plus ou moins originaux.

La plupart des gens s’arrêtent à l’apparence ou au tripe décalé de ces personnes, et ne voient pas le grand coeur, l’Amour et l’intelligence immense qu’il y a derrière cette image.

Une histoire inspirante

Mon père me racontait une histoire l’autre jour.

Il a accompagné ma mamie chérie pas très en forme en ce moment dans une clinique proche de Toulouse.

Elle arrive donc dans sa chambre pour être préparée avant son opération.
Tout le monde s’attendait à voir entrer une douce et gentille infirmière (ce qui finalement n’est pas souvent la réalité du terrain) pour prodiguer les soins à cette vielle dame.

Et là surprise !!

Ce ne fut absolument pas le cas.
Et j’aurais adoré voir la tête de mon père et de ma grand-mère, quand il virent entrer cet énorme masse à l’allure flippante.

Oui, un gars, immense… un bon mètre quatre vingt cinq, bien en muscle.
Une coupe de cheveux limite punk, mais en version courte…très osée.

Et une barbe énorme, bien longue et imposante.
Des tatouages apparents malgré sa blouse.

Le style VHM: « Viking Hipster Métaleux »… très en vogue en ce moment

Il a parlé tranquillement à ma grand-mère, et l’a aidé à se déplacer jusqu’à la douche pour finir par la laver.

Et tout cela dans une extrême douceur et bienveillance.
C’était la première fois que mamie se faisait laver par un homme.

Elle a exprimé qu’elle n’avait jamais été traitée avec autant de douceur et d’attention dans une clinique.

Ce mec est un passionné de son métier.
Il y met tout son coeur.

Comment fait-il pour être aussi harmonieux ?

Il est lui-même et assume sa singularité

personnalite-rebelle-bienveillante

Bon ça c’est moi, pas tout à fait dans le style décrit… mais je me suis bien marré ce jour là. Cette photo a été postée sur mon profil Facebook.

Le message derrière tout ça ?

Plus on es authentique, plus on ouvre son coeur à notre vraie nature, plus on vie en harmonie avec ce que nous sommes et notre environnement.

Car on se connait et on choisi les bonnes choses qui nous correspondent… sans faire semblant, ni être une méchante personne pour autant.

Ça ne plait pas à quelqu’un ? Et alors ?

« Ok… et bien bye bye… regarde ailleurs il y a certainement mieux pour toi. »

Personnellement, je les admire et m’en inspire (peut-être aussi par ce que j’en fais parti lol).

Je nourri mon être et ma conscience de leur message qui fait la différence dans un monde où la plupart des gens préfèrent se cachent derrière un « masque ».

Finalement, ces personnalités d’apparence qui sort de la marge ne sont t’elle pas plus authentique, plus naturelle et transparentes que la plupart des Humains ?

Qui par peur du regard des autres (donc d’être rejetés de la meute) se cachent derrière une fausse personnalité ? Qui ne s’assument pas vraiment tel qu’ils sont ?

Être une personne plaisante, et bien lisse… pour se fondre dans la masse.

J’appelle ça se travestir (ou de la prostitution pour les moins farouches) et faire semblant
(peut-être que je n’ai pas encore compris quelque chose et que je changerai d’avis un jour ?)

Maintenant à toi de jouer

Dis comment tu perçois ce genre de personnalité, et donne moi ton point de vue sur le sujet: J’ai hâte de lire ta réponse

Si cet article t’inspire et qu’il peut inspirer d’autres personnes de ton entourage.
Ou s’il te représente bien et qu’il exprime bien qui tu es vraiment, partage le pour expliquer clairement tout ça à ton entourage

A très bientôt !

Sensiblement,
Fabien le coach hypersensible motivateur de conscience

Lien pour marque-pages : Permaliens.

6 Commentaires

  1. Merci Fabien pour ton article. J’adore ta photo. 😉
    Assumer qui on est, oui. Celà passe par des phases de recherche de soi, d’échanges et découvertes avec nos semblables, d’expériences..
    Pour ma part, plus j’avance et plus je découvre sur moi et je n’en vois pas le bout. Car ce qui monte en conscience influe sur ma façon d’être du moment. Nous changeons de croyances en permanence au fur et à mesure de nos expériences vécues. Et celà nous rapproche de nôtre véritable être. Qui sommes nous réellement? Une part infiniment importante dans le fonctionnement du grand tout. Car chacun de nos actes influe (à son échelle) sur l’ensemble de ce qui est. Alors oui, nous sommes tout puissant, car nous pouvons détruire et construire, aimer et haïr, briller et absorber. Au final, nous avons le pouvoir du choix, celui de décider qui nous voulons être et d’assumer qui nous sommes.

  2. Salut, ce que tu viens de décrire, c’est moi dans toute ma splendeur. Seulement, il y a un gros hic, c’est que, dans ce monde, il y a une addition à payer. Ou tu as de la chance et tu tombes sur des gens (en l’occurence au travail) qui vont aimé ce côté rebelle qui fait avancer les choses et clairement en france nous avons besoin de ce type de personne pour faire avancer et les choses et parler là où beaucoup se taisent, ou tu t’attires toutes les foudres et pour le moment c’est mon cas. Je suis en situation précaire car à plusieurs reprise je suis intervenu sur des abbérations à mon « ancien » boulot et sur le système et j’ai donc été traité de rebelle et d’activiste (ce qui est vrai) mais avec une manière abusée. Je suis donc légèrement grillée dans beaucoup d’endroit car je suis dans une petite ville. Tout doucement, très doucement, les gens commencent à ce rendre compte que je n’avais pas tord mais ils sont encore bien trop dominé par la peur. Voilà si tu as besoin de développer, j’ai un gros dossier, mon dossier lol

  3. Si les exemples de personnalités décrits dans votre article seraient ou pourraient être définis comme des rebelles, pour moi il y aurait deux types de rebelles : ceux qui assument et s’affirment. Ils vivent en harmonie avec cela et se font respecter. Et il y a ceux qui au contraire ont trop peu confiance en eux et ressentent le besoin d’aller contre ce qui est conventionnel parce qu’au fond ils n’ont pas encore découvert leur force, leur particularité, leur détermination. Pour eux s’opposer aux conventions est une forme de défense pour se protéger puisque leur quête personnelle, leur sentiment d’être différent des autres, les rend instables, plus fragiles, incompris et invisibles aux autres (logique, parce qu’eux-mêmes ne se sont pas encore trouvés), d’où le goût de certains pour les looks qui attirent l’attention et qui donnent une fausse impression de force.

    Je pense à certains gothiques, c’est le seul exemple qui me vient à cet instant, qui par leur penchement pour le sinistre cherchent (plus ou moins consciemment) à exprimer leur malaise et confondent la véritable force avec la dureté de leur apparence, plus matérielle parce qu’elle parait plus visible, évidente et impressionnante. Derrière ce chaos se cache souvent une souffrance, un besoin désespéré de comprendre et d’être compris. Il peut y avoir un décalage entre les attentes venant de l’extérieur et la réalité intérieure qui est trouble, la communication est brouillée et il faut un « décodeur ».

    Cet exemple me parle parce qu’il vient symboliser, illustrer ce manque de repères, ce chaos. Ce « type » de rebelle qui se cherche et qui doute se trouve tout simplement dans le noir, le gothique, lui, l’est au sens propre et figuré.
    Je ne cherche pas du tout à généraliser ! J’ai moi-même été dans une phase « gothique », j’aimais les vêtements noirs (sans les chaussures à plateau de 2 mètres de haut, les têtes de mort, les percings et les piques), la musique qui faisait écho à mon monde intérieur, les sons métalliques… J’ai pu puiser dans ce fond sombre et y trouver un confort et une beauté.

    Après, ce sont les rebelles « lumineux » qui m’ont éclairé et donné envie de partager ce qu’eux m’avaient offert, par une simple présence, un simple sourire et quelques mots. Je me suis sentie blessée par leur attention, leur gentillesse et leur générosité parce que sur le moment j’étais incapable d’y répondre, à réfléter leur lumière, puisque le noir absorbe la lumière et ne la reflète pas.

    On peut également se pencher sur les addictions qui nous consument et parfois nous détruisent de l’intérieur, ce qui montre une certaine rébellion, un déni de la vie, un malaise.

    A plus grande échelle, nous sommes presque tous des rebelles dans la mesure où notre société et mode de vie se basent sur la rapidité, la productivité et la facilité, nous allons souvent contre nature, contre la vie et par conséquent contre nous-mêmes par ce choix de la facilité qui nous éloigne de notre rythme personnel et humain. Aujourd’hui il faut du courage pour oser s’écouter et prendre son temps.

    Je sais, c’est un commentaire très long ! Mais le thème de la rébellion m’a toujours inspiré et en tant qu’hypersensible rebelle j’ai eu le temps de bien étudier la chose ^^.

  4. Bonjour,

    Tout d’abord j’adore ce que vous faites, je tiens à dire que j’adore également voir les gens qui osent être eux-mêmes et qui prouvent à qui ne s’arrête pas à l’apparence qu’on peut être authentique dans un mode qui nous impose beaucoup de normes et de conversation sociales futiles. J’ai toujours été moi même attirée par les personnes originales que ce soit dans le style vestimentaire que dans les idées qu’ils expriment, ce sont des gens intéressants qui délivrent un message qui moi m’inspire.

  5. Wouaa… Ça fait du bien de lire ça… On se sent moins seule 😊, il y a 6mois j’ai fait un burn out, je ne travaille toujours pas actuellement mais je remonte la pente doucement. Je me jure chaque matin de faire mon maximum pour rester moi même : original, gaie, généreuse et surtout sans jugement… Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *