Une tempête d’idées se bousculent dans ta tête ?


Aujourd’hui on va parler un peu de ce qui se passe dans la tête d’une personne hypersensible. 

Quand on a des dizaines d’idées qui se bousculent à la seconde.

Est-ce que ça te parle ?

J’ai eu envi de te parler de ça, suite à un échange que j’ai eu hier sur Instagram avec Sabine. 

Voici ce qu’elle m’a partagé… peut-être que tu t’y reconnaîtras: 

« J’ai toujours cette tempête d’idées et de concepts dans la tête et je ne sais jamais par où commencer et comment ralentir toutes ces idées qui vont très très vite. »

​​​​​​​

Waouuu… c’est très fréquent qu’on me parle de ça depuis que j’ai débuté cette activité.

C’est une des composantes de l’hypersensibilité. 

Ça fait partie du package comme j’aime bien dire aux personnes que j’accompagne en coaching individuel. 


Donc je connais bien ce sujet pour le vivre moi-même au quotidien depuis que je suis gosse. 

Et je dois dire que j’aime le creuser en profondeur quand j’accompagne quelqu’un.
 

C’est passionnant, car chaque personne est unique. 

Chaque personne à sa propre histoire à elle. 


Mais il y a tout de même des bases, des mécanismes qui sont les mêmes pour tout le monde. 

L’humain est ainsi fait ! 
 

Et heureusement, car ça permet d’avoir des repères, des ancrages pour mieux s’y retrouver. 


Maintenant, faut-il encore les connaître. 

Et il y en a beaucoup à connaître. 


Et tout le monde n’est pas assez passionné, ou n’a pas assez d’énergie et de temps pour aller chercher tout ça. 

Apprendre, décortiquer dans tous les sens possibles et expérimenter. 


Les pensées, les idées, c’est vite un sacré bordel quand on met les pieds dedans. 


C’est un boulot à temps plein 😉


C’est pour ça qu’il y a des personnes qui en ont fait leur métier. 

Qui aime enseigner et accompagner à leur tour. 



Une de mes forces, c’est d’assimiler beaucoup d’informations, d’expérimenter un max et de ne garder que l’essentiel. 

Ce qui est le plus efficace suite à mes expérimentations sur moi-même dans un premier temps. 


Puis avec les personnes que j’accompagne. 



Concernant les pensées et les idées arborescentes, c’est ce que j’ai fait au travers de un atelier d’auto-coaching en ligne que j’ai créé spécialement pour les personnes hypersensibles. 


Il permet aux participants de découvrir et de comprendre leur mécanisme de pensée en arborescence. 

Mais aussi et surtout, à les trier, les organiser et prioriser l’essentiel pour savoir par où commencer et agir. 


Alors si toi aussi tu penses que cet atelier « Organiser et apaiser ses pensées arborescentes » peut t’aider, il est disponible par ici >>


Regarde déjà la vidéo de présentation qui va certainement t’apprendre encore plein d’autres pépites 😉 



À très bientôt ! 
​​​​​​​


Fabien Monjo
le coach hypersensible


PS: Si tu as des questions ou des blocages, je t’invite à répondre simplement dans les commentaires ci-dessous 👇

Pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Hola Fabien, pour ma part, je mets sur papier toutes mes idées ou projets ou aspirations et déjà, juste le fait de les écrire libère ma tête! Car d’autres sont à venir 😉
    Une fois sur papier, je les relis et fait un tri.
    Je retiens alors ceux qui me passionnent vraiment et j’observe ce qui est réaliste ou fantaisiste.
    Je me fixe des objectifs précis et concrets dans la mesure de mes capacités. Est-ce que je fais du sens?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *